Une académie tout ce qu'il y a de plus normale, à l'exception qu'elle regorge de créatures aussi extraordinaire les unes que les autres.
 

Partagez | 
 

 L'arriver de la bete

Aller en bas 
AuteurMessage
Ruberio L.B. Trotsky
Surveillant - Animage ours (gênes animaux endormis)
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: L'arriver de la bete   Lun 18 Mai - 21:28

En ce jour noir l'orage tonne de plus belle. Une camionnette Blanche se gare devant la porte de l'académie. Le chauffeur sort de la voiture par la porte coter conducteur. Le passager descend aussi de la voiture, ainsi que 4 personne par la porte de derrière. Chacun d'eux tiens une chaîne, relier a l’intérieur de la camionnette. Le conducteur sort une télécommande de sa veste, et un haillon sort de la camionnette avec une cage dessus. Les 4 gardes descendus se trouve maintenant a chaque coin de la cage, et le conducteur range la Télécommande dans sa poche. Le passager sort un Dossier d'un épaisseur équivalente à la bible version intégrale, avec une mention en rouge tamponnée dessus, "ATTENTION ÉLÉMENT DANGEREUX". Le conducteur fais un signe et la cage s'ouvre. Les chaines se tendent... Bougent... Remuent... Des cris sortent de la cage... Ils ne sont pas humains... Ses cris semblent venir d'un animal enragé...Ils couvrent sans aucun problème les grondements de dame nature... qui semble elle même être effrayée et se taire face a cette chose...

Puis L'animal en sort... Un homme... Titanesque... Il porte un camisole en cuir et acier, une cage lui enferme la tête et l’empêche d'ouvrir la bouche, et empêche également tout objet de pouvoir y accéder.

Le passager avec le dossier dans les mains pris la parole une fois que l'homme fut sortit de la cage :

"-Il faut le conduire au bureau du directeur et VITE ! Plus tôt il y sera, plus vite nous seront débarrasser de cet animal!!! ALLEZ ALLEZ ON SE GROUILLE!"

Les 4 gardiens tenaient les chaînes fermement. Il passèrent le hall d'entrée, précédé par le passager au dossier.

"Bonjour mademoiselle, Nous avons un "Colis" pour Monsieur Flamel.

La secrétaire, sans lever les yeux de son écran, Leva le doigt et indicat une porte.

"C'est là messieurs."

Le bras de la secrétaire retomba sur le clavier sans d'autre mot.

Les 5 hommes (le chauffeur étant rester dehors) Passèrent la porte et se rendirent devant le bureau. Un fois a l’intérieur, ils furent surpris par le calme qu’exaltait cette pièce. Les 4 chaines furent fixées au sol, a l'aide des anneaux de fers qui se trouvaient là, et l'homme au dossier prit la parole.

[color:f606=007700]"Mr Flamel, nous vous laissons monsieur Trotsky comme convenu. La seule règle qu'il faut suivre, c'est de ne jamais le libéré de ses étreintes. Voilà la clé, Bonne chance Monsieur. Vous en aurez besoin..."

Il jeta le dossier sur la table, et ils sortirent tous du bureau en 4ème vitesse.

Bonjour monsieur... Flamel... Vous êtes mon nouveau...Propriétaire ?

Ruberio avait les yeux couvert... Mais on pouvais deviner son regard perçant a travers se bandeau de cuir, mouler a chaud sur son visage, et qui n'irait qu'a lui. Son imposante stature était contrainte par la force des chaines... il pouvait se tenir a genoux... mais il ne pouvait garder la position debout qu'en fléchissant les jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Lun 18 Mai - 21:55


Nicolas était dans son bureau, comme tout les jours. Mais ce jour était spécial, il devait accueillir un nouveau.. Pas un nouvel élève.. Pas un nouveau professeur.. Un nouveau personne en faite. Car il n'allait pas vraiment faire parti de l'Académie. Il s'agissait d'un "patient" d'hôpital psychiatrique, apparemment très dangereux. C'était Sigmund, le psychanaliste de l'Académie, qui en avait entendu parler, comme quoi le mastodonte Ruberio Trotsky était une sorte d'animage. Ayant les gènes d'appartenance endormi. Donc ni d'oreilles sur son crâne, ni même un queue. Mais il avait de différentes appartenances. Comme par exemple sa taille peu commune et sa force surhumaine.

Il avait donc arranger sa venue. Il ne fallait pas que des humains découvrent sa nature d'animage. Il avait, en arrivant ce matin, prit grand soin à transmuter des anneaux indéstructibles, comme dit dans les consignes qu'il avait reçu. Bien qu'il ne comprenait pas pourquoi..

Il comprit une fois Ruberio dans son bureau..

Pourtant, il avait des élèves et professeurs dangereux.. Alors pourquoi lui devait être ainsi maintenu? Même pour un tueur.. Il en avait pas mal ici..

Il mit son dossier de côté.

- Bonjour Monsieur Ruberio. Non, je ne suis pas votre propriétaire.. Je vous ait fait rappatrier ici pour votre sécurité. Vous êtes dans une académie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Ruberio L.B. Trotsky
Surveillant - Animage ours (gênes animaux endormis)
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Lun 18 Mai - 22:43

"Rapatrier ? Un mot bien vide sorti d'une bouche que je ne connais pas... Et puis... Vous ne semblez pas avoir lu mon dossier... Bizarre... Et vous prétendez qu'on m'aurais placé, moi, dans une académie... Encore un mot pour camoufler ASILE N'EST CE PAS !!???"

Vas-y mon grand, PETE LUI LA GUEULE !!!

Ouais... Je vais lui péter sa sale tronche a cet enfoirer !!! Il va pleurer sa mère !!

OUAIS !!! DEFONCE LE !!!!  

Ruberio ce mis dans une rage folle... Il ne supportait pas qu'on se foute de sa gueule... Et encore moins qu'on le prenne a la légère...

Il tirait de tout les sens sur ses chaines... Mais rien ne semblait vouloir bouger... Il tirait vraiment fort... Normalement... Les chaines auraient du cédé... Il ne comprenait pas... Il tirait de plus en plus fort sur ses liens... mais rien ni faisait...

exaspéré par la situation... il vociféra des insultes a tout bout de chants et dans toutes les langues  
qu'il connaissait. Puis il se calma progressivement...

"Vous avez donc suivi les conseils donnés...pour une fois les anneaux sont bien fixés... Bien. qu'allez vous faire maintenant ?

Ne voyant toujours pas son interlocuteur, il baissa la tête dans le calme le plus parfais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Lun 18 Mai - 23:01


Le directeur regardait, assit dans son fauteuil les réactions du grand dadet. Il semblait bien colérique. Très colérique même. Jamais Nicolas avait eu à se confronter à un tel être, à part peut être Eddard, mais Eddard, n'était pas.. comme ce Ruberio. Mais il n'avait pas peur pour autant. Un nombre incalculable de tueurs se trouvaient dans son académie. Il fallait trouver les limites et les autorisations pour cet homme, simplement. Comme Lucifer, ou les vampires par exemple.

- Je ne ments pas. Je m'appelle Nicolas Flamel. Je suis le directeur de la Chrysalis Académie. Académie située sur une île constamment en mouvement, pour des élèves et adultes étant spéciales.

Il se leva alors, sans même avoir ouvert le dossier. S'approchant de lui. Il fixa alors les chaines, ainsi que la camisole et la cage de sa tête, de façon à les modifier avec son pouvoir. Nicolas n'avait forcément besoin de compansations pour utiliser l'alchimie. Il renforça alors les appareils. Il ne connaissait pas encore assez bien l'homme qui semblait colérique. Et la sécurité de ses élèves était primordiale.

Il fini par retirer le bandeau de cuir des yeux de Ruberio. Se plaçant alors devant lui.
Laissant alors voir aux yeux de l'ours, un homme fin, à la cheveulure rousse épaisse. Au costume à veste à rayures blanches et bleu et au pantalon orange, avec une chemise rose. Haut en couleur comme d'habitude.

- Vous n'arriverez pas à briser ces chaines. Je les ait rendu indestructibles avec mon pouvoir. Il attendit quelques secondes. Oui, j'ai bien dit pouvoir. Voyons donc, la plaque sur mon bureau, il y a bien écrit 'Chrysalis Académie - Directeur". Ce n'est pas un hopital. Mon nom devrai vous dire quelque chose, non? Je suis Nicolas Flamel, né vers l'an 1300, et dit l'Alchimiste le plus célèbre. Ici, sont scolarisés et vive, les personnes ayant des pouvoirs spéciaux. Vampires, Démons, Alchimistes, Animages, et bien d'autres encore. Et vous, vous êtes comme nous. Je vous ait fait venir pour votre sécurité. Ici, vous ne risquez rien. Je souhaite trouver des limites ainsi que des autorisations à ce que vous pouvez faire ici, en vous enlevant le poids de la maintenance psychiatrique, comme cette camisole et ces chaines.

C'est alors qu'il lui sourit chaleuresement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Ruberio L.B. Trotsky
Surveillant - Animage ours (gênes animaux endormis)
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Lun 18 Mai - 23:18

L'étrange voix enleva le bandeau de ses yeux... Ruberio ne laissa pas la lumière détourner son regard faible de ce Flamel... il était excentrique... beaucoup de couleur... Peu de peur... voir même pas du tout... et il ne sentait pas non plus de mensonge dans ça voix...

"Bon c'st bien beau cette histoire... Mais j'ai arreté de compter les jours et même les années que j'ai passé enfermer. comment voulez vous que je sache a quelle année d'école je suis... Et puis bon qu'st ce que vous allez bien pouvoir faire de moi.. un ? Me suspendre a des murs comme la plupart des gens que j'ai vue depuis... depuis que je suis la dedans en fait...

Son regard devint celui d'une bete... une bete enfermer qui ne demande qu'a sortir de sa cage... Mais pas pour faire une promenade... il voulait sortir définitivement... Ne plus sentir se poids...

Mec... Il a parler de magie... et... il a dit qu'il était un alchimiste... Il peu peut etre faire quelque chose pour nous... Tu crois pas ?!

Depuis quand tu te préoccupe de ça toi ?!

Ta gueule et pense a ce qu'il pourrait faire pour nous...

le regard de Ruberio ce libera un peu...il semblait pensif... chose rare.

Il s'allongea sur le sol regardant le plafond...

"vous compter faire quoi pour moi ? vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Lun 18 Mai - 23:29


Nicolas était un peu plus heureux soudain. Il avait remarqué que Ruberio s'était un peu calmé. S'allongeant alors. Il se demandait ce qu'il allait devenir. Normal. Après toutes ces années d'enfermement.

- Non, non, bien sur. Vous avez l'air plutôt adulte et non adolescent. J'avais donc dans l'idée de vous faire devenir l'un des surveillants de l'école? Bien sur, cela à titre formel. Vous n'avez étant qu'attaché, de ce fait, la ré-adaptation ne doit pas être facile, pour cela que votre poste sera formel. Vous aurait ce poste, mais quand vous en aurait envie, vous pourrez quitter vos fonctions et faire ce que bon vous semble dans l'Académie. Bien sur en respectant certaines règles. Bien entendu, pour votre travail, bien que formel, vous aurez un salaire. Vous savez, il n"y a pas que vous qui débarque d'un hôpital ou qui a des problèmes de santé physiques ou mentals ici. Nous sommes haut en couleur.

Nicolas se retint de se servir une tasse de chocolat chaud, cela n'était pas polie envers son invité qui était attaché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Ruberio L.B. Trotsky
Surveillant - Animage ours (gênes animaux endormis)
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Mar 19 Mai - 12:28

Ruberio était là, allongé sur le sol... regardant le plafond. devenir un surveillant... lui... lui qui n'aimait personne... même pas lui-même...

Que se passerait-il si jamais on venait a l'énerver... Si jamais un étudiant ne lui obéissait pas... Et si un étudiant s'attachait a lui... quelle horreur...

" Dite moi... si jamais je venais a faire une connerie... qu'est-ce qui m'arriverais... un Mr... qu'est-ce que vous ferriez de moi..."

son oeil vert scintillait.

Il se roula en position fétale sur le coté. Rouler en boule, il semblait trembler. Mais difficile de dire pour qu'elle raison... compte tenue de l'imposante camisole de fer et de cuir.

"Dite... Vous savez ce que j'ai ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Mer 20 Mai - 20:32


Le Directeur se tenait devant le géant. Celui-ci semblait bien plus grand que le protecteur de l'Académie, Eddard. Il s'était appuyer sur le devant de son bureau. Finalement, il craqua, et vint se servir une tasse de chocolat chaud. Il se retourna alors vers l'homme, une fois qu'il se fut assis à son bureau.

- Je m'excuse, je n'arrive pas a résister au chocolat chaud de ma fille

Il dit cela en un petit sourire géné. Puis il proposa a Ruberio, si celui-ci ne désirait pas une boisson. Après tout, même si les humains le qualifiait de dangereux, il avait le droit de boire quelque chose.

- Et bien, tout d'abord, il faudra me prouver que vous respecterez des règles que nous mettrons au point ensemble. Ensuite, vous n'êtes pas obliger d'être surveillant. Ce n'est qu'un titre, pour votre ré-adaptation. Et enfin, si il vous arrive de faire une "connerie", j'examinerais alors si vous l'avez fait contre votre gré ou pas. Si cela arrive, ça sera fait, ça arrive quelque fois ici. Nous ne sommes pas humains, les pouvoirs de certains sont gigantesques. Je n'en tiendrais pas rigueur, mais il ne faudra pas que cela se reproduise, "trop".

Puis, vint une question qu'il n'avait pas réellement bien comprit. Buvant une gorgée de chocolat brulant. Il feuilta alors le dossier.

- Et bien.. Je dirais.. Que vous êtes schizophrène. Oh? Comme Miss Kuran. Vous entendez donc des voix? Ou bien une? Enfin, cela ne me regarde pas. Mais sachez que je suis une oreille attentive. Et je ne suis ni médecin, ni froid comme notre psychanaliste, le Dr. Sigmund.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Ruberio L.B. Trotsky
Surveillant - Animage ours (gênes animaux endormis)
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Mer 20 Mai - 20:57

Toujours coucher sur le coter, les yeux perdu dans le vague, il prit un ton froid, au antipodes du chocolat que Flamel buvait.

"-ça je le sais bien. Mais si vous voulez savoir, j'en entend une seule. Il s'appel Dan. Il est comme moi... Il tue pour le plaisir de tuer..."

A ses mots, il se rassi. Il tendit la jambe pour attirer a lui un fauteuil. l'action ne fut pas aisée compte tenu des chaines et de la camisole. Le géant se dandinait dans tout les sens pour pouvoir s'asseoir sans trop de problème.

Une fois cela fait et l'opération réussi, il repris la parole.

"-bon et les reglès que je ne dois pas enfreindre... Qu'elles sont elles... J'aimerais tellement pouvoir rebouger librement... Ah par contre... si vous me laisser sortir... Il me faudrais un endroits où je puisse cogner dans tout les sens sans blésser personne... et ou les choses ne soient pas trop solide. Enfin tout ça, c'est si vous me laissez sortir. Sinon... Si vous avez une chambre avec 2 treuils aux plafonds... je suis preneur."

Le regard de Ruberio n'était plus aussi vide et inexpressif qu'auparavant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Mer 20 Mai - 21:12


Nicolas finissait tranquillement sa tasse de chocolat. Ne se souciant même pas de ce que Ruberio faisait. Les chaines étaient indestructibles tant qu'il le désirait. Même si l'alchimiste détestait en venir à ce genre de méthode. Après avoir poser sa tasse favorite sur la table -elle était violette et rose à motif de lozange- il fit un grand sourire un peu naif. Se levant très enthousiasmé. S'avançant alors vers lui.

- Oh mais bien sur! Une chambre avec des treuils, aucun problème! Mais j'aimerai savoir. Préférez-vous une chambre dans un petit bâtiment isolé avec votre "salle" dans ce même bâtiment? Ou la chambre dans le dortoir du personnel? Et du coup la salle dans un bâtiment unique? Bien sur, ce sera moi qui matérialisera celle-ci.

Il s'assit alors sur le sol, sur le tapis en velours rouge qui prenait presque tout le sol de la pièce, mettant ses coudes sur ses genoux pour se tenir les joues avec ses mains.

- Les règles.. Les règles... Principalement, ne pas tuer? Mais si cela devient insoutenable.. Je le comprendrais, mais pas plus d'une fois tout les 4 mois, il ne faudrait quand même pas que cette école devienne déserte.. Ensuite.. Interdiction de vous approcher de ma chère fille. Je ne souhaite pas qu'il lui arrive malheur. Elle est tout ce qu'il me reste. Sinon, à part ne pas détruire l'école, je ne vois pas quelle règle donner en plus à votre encontre. Par contre du coup, j'y pense, si vous rencontrer Rei par hasard, ne lui faite pas trop peur. Mais cela n'est pas une règle bien entendu.

Il finit en un petit rire fantasque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Ruberio L.B. Trotsky
Surveillant - Animage ours (gênes animaux endormis)
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 18/05/2015

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Jeu 21 Mai - 17:42

Il est vraiment bizarre ce type... Il nous laisserait sortir comme ça ? Et il crois franchement qu'on va suivre ses règles ? Putain mais que...

Ta gueule Dan... C'est pas toi qui me disais que tu voulais savoir ce que cet olibrius pouvait nous apporter ?

Ouais si tu as raison... Faut que je me calme... Faut que je me calme... Faut que je me calme... Faut que je me calme... Faut que je me calme... BORDEL JE VEUX SORT...

DAN TA GUEULE JE M'ENTEND MEME PAS REFLECHIR BORDEL !!!! Putain j'en était où moi...

S'cuser moi vôtre AAaltesse... Mais ouais ta raison... Faut ce plier a ses putains de règles sinon on pourra plus jamais sortir... ta vue la blague des chaines ?

Ouais je sais... Mais on va faire un éffort. En plus il a pas dit "PAS meurtre" mais pas plus d'un tout les 4 mois. du coup... ca claque. Allez on fait ça. maintenant tu me laisse parler.

Pendant le dialogue des deux comparse, le corps de Ruberio semblait vide. sa tête s'était posée contre son torse (enfin le plus possible en tout cas) et son corps semblait mou. a chaque exclamation lors des discussion entre Ruberio et Dan, le corps de Ruberio semblait tressaillir de peur. Comme si le corps avait lui même peur de son maitre...  

Puis soudain le corps de Ruberio reprit vie. Son regard semblait calme et poser. Il regardat Flamel droit dans les yeux et lui tien a peu pret ce discours.

Bon je vous promet de faire attention. De respecter les règles que vous m'avez fixer. Il y a autre chose a faire pour que vous me détachiez ?

Le regard de Ruberio ne semblait pas emplis de haine envers se loufoque personnage qui se tenait devant lui mais plus une forme de curiosité... Son corps trépignait d'impatience en vue de la possible libération prochaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   Jeu 21 Mai - 19:49


Nicolas était toujours assit la, devant lui, l'imposant géant, assit sur une chaise victorienne de velours. Etrange. En plus de cela, le bureau n'était pas du tout du même style que le style vestimentaire du Directeur. Le bureau était dans les tons bois et rouge. Il restait sans bouger. Devant le géant. Le regardant pensant.

- Je n'ai rien à ajouter. Juste, il faudra me donner votre réponse, pour votre chambre et votre salle.

C'est alors qu'il prit un sourire confiant et sans peur, jamais vu auparavant. Il leva sa main gauche et les chaines disparurent en fumée. Alors que la camisole et la cage de sa tête se brisèrent et tombèrent au sol.

- Bienvenue à la Chrysalis Académie, Monsieur Trotsky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arriver de la bete   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arriver de la bete
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» de l'homme ou de l'animal qui est le plus bete
» Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux maintenant !
» (sawyer) l'avenir a le don d'arriver sans prévenir
» Il y a toujours un moyen pour arriver à ses fins
» "En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit à tout." Amandine Duciel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chrysalis Académie :: En dehors :: Archives :: Rp's-
Sauter vers: