Une académie tout ce qu'il y a de plus normale, à l'exception qu'elle regorge de créatures aussi extraordinaire les unes que les autres.
 

Partagez | 
 

 Proposition de job [PV: Eddard Folker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Proposition de job [PV: Eddard Folker]   Mar 7 Oct - 12:56

Nicolas était dans son bureau, à ranger et classer les dossiers de ses élèves en cette nouvelle rentrée. Mais pas seulement ceux des nouveaux. Il en profitait pour ranger les dossiers de tout les autres aussi. Une sorte de "grand ménage de rentrée". Par la même occasion, il les relisait et rajoutait de temps à autre des annotations pour certains.

Cela faisait beaucoup de travail! Surtout pour quelqu'un d'aussi vieux que lui. Ce n'est pas rien d'être né aux alentours de 1300 après J.C! Le pire, c'est qu'il y a beaucoup d'élèves cette année encore. Mais Nicolas aimait faire ce ménage, cela lui permettait de revoir des têtes sur les photos, et d'apprendre les prénoms des nouveaux. Il vit bien sur passer trois dossiers qui l'interpellerons toujours autant. Celui d'Edwige, de Faust et d'Aurora. Il savait que sa fille avait d'excellentes notes, et donc le survola juste. Mais pour le frère et la soeur, il y fit bien plus attention que pour les autres. Voyant que Faust était toujours aussi timide et malade, et qu'Aurora ne respectait toujours pas les professeurs.. Il faudrait faire quelque chose.. Mais il y réfléchira plus tard. Il finit son rangement au bout de quatre longues heures de travail. Etant bien fatigué par cette dure besogne, il se permit de s'écrouler dans son fauteuil de bureau.

Son bureau était très agréable, il avait une ambiance chaleureuse, cosy. Il adorait quand il devait y rester plusieurs heures, voir même la journée entière. Oui, Nicolas Flamel, le grand alchimiste était devenu, avec l'âge, un vieux crouton flemmard.

Derrière lui, un feu d'une belle couleur bleue brûlé dans l'âtre. Ce feu avait été allumé par Edwige. Il pouvait enfin se détendre un peu. Son regard se ballada dans la pièce. Et s'arrêta devant son meuble à alcools. Ah oui.. Il avait donné rendez-vous à Eddard.. Qui devait bientôt arriver d'ailleurs..

Il se leva donc, pour aller vers ce meuble et l'ouvrit. Il prit lentement à l'intérieur, tel des reliques, une bouteille d'hydromel des forêts et une de vin de Transylvanie, celle-ci offerte par un élève vampire. En effet, le directeur était un grand amateur de bon vin. Ce n'était pas un alcoolo pour autant hein. En revanche, l'hydromel était pour son plus vieil ami, qui occupait le poste de protecteur de l'Académie. Il posa les bouteilles sur son bureau en y joignant deux verres ballon. Et se rassit juste au moment ou la porte d'entrée de son bureau s'ouvrit sans que personne n'ai frappé.

- Bonjour Eddard, pas trop dur ce matin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Proposition de job [PV: Eddard Folker]   Ven 17 Oct - 19:24

Encore une journée bien chiante. J’étais là, comme je l’étais maintenant depuis un putain de long moment, avec rien de bien mieux a fabriquer que de surveiller des hordes de mioches capricieux pour le bon plaisir de mon nouvel employeur. Quand je l’ai suivi, je m’attendais à un autre champ de bataille, un autre endroit bien amusant ou je pourrais continuer à voir couler des crânes et briser du sang… enfin, c’est plutôt l’inverse, mais ce n’est de toute façon pas bien important, le résultat reste bel et bien le même.  Vous me direz, c’est un travail plutôt calme et qui n’empêche pas mon entraînement quotidien… de plus, cet homme est la première personne depuis longtemps qui à su gratter d’une quelconque façon l’armure d’acier que j’avais moi-même forgée autour de moi-même, pour finalement m’arracher la sympathie qui pouvait encore se cacher quelque part, au fond. C’est là sans doute l’une des surprises les plus… surprenantes que j’ai pu voir. Je ne m’attendais pas à ce quelqu’un puisse y parvenir et si c’est arrivé, cela pourra sans doutes se reproduire. Mais je n’aime pas cette idée… car bien que je ne sois plus le seul immortel ici, cela ne change pas le fait que tout possède une fin et que même les êtres que l’on apprend à aimer finissent par nous trahir… je ne l’ai que trop souvent vu. Bref, après donc cette journée aussi longue que basique, je me suis rendu, paisiblement et sans me presser vers le bureau de notre cher directeur (à sa demande, bien entendu).

Une fois devant le bureau, je me suis simplement satisfait de satisfaire l’habitude et j’ai ouvert la porte sans réellement prêter forme à une quelconque marque de bienséance, saluant d’un geste simple mon ami, qui avait visiblement déjà préparé l’apéritif. Et après il ose venir me dire que c’est moi qui l’incite à boire, le salaud… (Bien sûr, cette pensée reste parfaitement amicale). Vous vous doutez bien qu’après cette irruption sans aucune vergogne, je n’ai pu que prendre place, de la même façon, pour attraper tout naturellement la bouteille d’hydromel que je me savais pertinemment dédiée, repoussant doucement le verre (même si je sais aussi que ce genre de choses n’ai pas portée dans le cœur de ce cher directeur mais que voulez vous, on ne perds pas les bonnes vieilles habitudes aussi rapidement) D’ailleurs, je lui ai déjà demandé à plusieurs reprises de me donner un crâne, comme récipient. Il semblerait qu’il l’ai encore oublié. M’enfin… c’est ainsi. C’est donc là et contre toute attente (ironie subtile, n’est-ce pas ?) qu’il se décida enfin à prendre la parole. Bien sûr, sa question sonnait pour moi avec toute l’ironie possible.


-En réalité, c’est la une question bien subtile, comme toujours. Dans la mesure ou il suffit que je me présente face aux élèves pour instaurer un calme parfait dans leur cœur et leurs geste, on peux dire sans trop de mal que je me suis royalement fait chier. Après tout, c’était ton idée de faire courir toutes ces rumeurs sur moi. Bon, elles sont fondées, je le conçoit, mais sur le coup, je n’ai plus vraiment grand-chose à faire.

Tiens, j’ai ouvert la bouche pour sortir plus d’une phrase, il n’y a vraiment qu’avec lui que je sois parvenu à ce reccord depuis longtemps. Bah, ce n’est pas bien important de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: Proposition de job [PV: Eddard Folker]   Mer 22 Oct - 18:08


Le vieux directeur, ayant un mal de dos qui venait de débuter, ne s'empressa pas de se lever à nouveau de son si confortable fauteuil pour serrer la main de son collègue et ami, il savait très bien que cela ne gênerait pas Eddard. Qui d'ailleurs venait de s'assoir, et prit bien sur la bouteille à pleine main. Repoussant le verre. Nicolas savait très bien, a force que le viking le lui répète pendant tant d'années, qu'il voulait un crâne en contenant. Mais.. Il ne pouvait pas se résoudre à faire ça.. Même pour faire plaisir à son plus vieil ami.. Déjà, ou allait il trouver un crâne? Bon.. Oui, il aurait très bien pu le matérialiser mais c'était au dessus de ses forces. Il était quelqu'un de civilisé voyons! Et d'un côté, il espérait qu'Eddard le devienne un peu en le cotoyant. Mais soudain, le directeur au costume blanc à fines rayures bleu laissa sortir un petit rire de sa gorge.

- Excuse-moi, mais je trouvais ça amusant, et puis comme ça, presque personne vient te voir, et si tu veux qu'ils viennent vers toi, ça sera à toi de faire le premier pas, haha!

Nicolas ne se moquait bien sur pas de lui, cela était amical. Mais il faisait tout ça pour "aider". Tout comme la décision qu'il avait prise pour Faust et Aurora de les séparer de chambres. Il ouvrit sa bouteille de vin et se servit un verre qu'il bu lentement. Il avait bien prit le temps de vérifier si c'était bien du vin, car la semaine dernière, courroucée par sa décision, Aurora avait changer sa bouteille de vin par du sang de porc, c'était immonde.. Mais il ne l'avait pas puni, il comprenait qu'elle s'inquiètait pour son frère.

Soudain, il reprit son sérieux, il n'avait pas fait venir Eddard par hasard.

- Bon, Eddard, j'ai un autre boulot en plus de ton poste de gardien et de surveillant à te proposer. Et je pense que ça va te plait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Proposition de job [PV: Eddard Folker]   Mer 3 Juin - 17:33

Voilà qui mettais fin aux "politesses" insensées, si je peux dire la chose simplement. Faire le premier pas, en voilà une bonne. Avec toutes les rumeurs qu'il à fait tourner sur moi, je dois dire que faire un pas vers quelqu'un est principalement synonyme de fuite de celle-ci. Sauf bien sûr pour les petits malins qui croient pouvoir défier un vieux combattant comme moi. Nah mais attendez... Je connais cette crapule depuis... 1940 et je partage régulièrement une boisson avec lui depuis 1941. Vous imaginez un peu toutes les anecdotes qu'il connait et qu'il à pu sans mal partager avec TOUT LE MONDE dans ce f*ckin laps de temps ?! Surtout quand on connait l'animal... Bref. Tant que j'ai ma bouteille d'hydromel et qu'il ne me force pas à utiliser un de ces contenants aussi fragiles que ridicules... ça me va ! Ce n'est ceci dit que lorsqu'il repris son sérieux que j'en fis de même, sirotant ma boisson en tendant l'oreille. Au moins, il ne me servait pas de la pisse de rat, quand je venais le voir. Voilà donc une idée intéressante, un travail, hein ? Il semblerait que ce bon vieux Nicolas Flamel ne cessera jamais de reposer un poids supplémentaire sur mes vieilles épaules bien larges. Bah, après tout, lorsque j'ai accepté, environ six ans après sa demande, de le suivre, je lui ai moi même proposé de le faire. Il connait à la fois mon caractère "capricieux" lié à la gestion des bambins en tout genre mais aussi la grande rigueur que je témoigne à la tâche. Pour ne pas dire, clairement, qu'il semble prendre plaisir à me voir ralôter.

-Quelle est donc cette "proposition", dans ce cas ? Je suis curieux de voir ce que tu comptes me demander.

Des mots simples pour une demande simple.

-Tant que tu me demande pas de jouer les nounous ou de tenir la main aux plus jeune pour traverser la route....

léger rire, bien entendu, c'était la une pointe d'humour mêlée à une légère franchise sous-jacente. Contrairement aux apparence, j'adore les gosses, mais faut pas pousser mémé dans les orties, je vais pas non plus équiper une jupe et un tutu rose pour leur bon vouloir. Et dieu sait que les gosses d'aujourd'hui sont parfois plus tordus que bien des êtres plus âgés que leur imagination ne peux l'imaginer... Car oui, faut pas croire que tous les vieux sont raisonnables hein... Bon, me reste plus qu'à attendre, maintenant. Quoi que, venons "encore" l'embêter avec les sujets fâcheux.

-Je tiens quand même à préciser que tu sous estime, bien qu'humainement les bienfaits de boire dans un crâne. Non seulement, il faut plus d'une petite "sérée" dans la main pour les briser, comme si on tenais un morceau de carton, mais en plus, le contact au toucher reste déjà plus agréable, rafraichissant, disons.

Nouveau léger rire, j'attendais là sa réaction (prévisible) avec une certaine impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: Proposition de job [PV: Eddard Folker]   Jeu 4 Juin - 11:07


Nicolas regardait son vieil ami, puis enfin sa bouteille de vin. Mince alors.. Elle était presque finit.. Bon, tant pis alors. Il laissa la bouteille presque vide et son verre totalement vide lui, pour les mettre sur le côté de son bureau. Il décida alors de joindre ses mains sur son bureau. Essayant de garder son sérieux, ce qui n'était pas facile du tout en présence d'Eddard. En tant d'années il n'avait jamais autant ri. Même avec Pernelle. Il faut dire que le viking pouvait lancer des répliques qui faisaient perdre tout calme à qui que ce soit.

C'est alors, qu'après la première phrase "sérieuse" de son ami, qu'il n'arriva visiblement pas à tenir, et sorti une phrase qui lui ressemblait. A croire que la décoration de son bureau, qui se voulait sobre et sérieuse n'avait rien fait pour l'aider à garder son sérieux.. Il aurait très bien pu le décorer avec son grain de folie (vu comment il s'habillait) ça aurait été pareil! Quoique.. Voire pire peut-être.. Eddard ne se serait pas géner pour parler de la décoration.. Nicolas éclata de rire. Imaginant justement Eddard tenir des enfants par la main pour les aider à traverser la rue.. Ou dans une maternité à tenir un nourrisson dans ses bras. Cela équivaut à un éléphant dans un magasin de porcelaine étriqué..!

Son rire était vraiment sonore. Il avait vraiment les images d'Eddard dans ces situations dans son esprit. Il finit par se calmer un peu, essuyant les larmes de rires aux coins de ses yeux.

- Oh non! Bien sur! Je suis extravagant mais pas fou! Les pauvres enfants.. Tu leurs broieraient la main! Non non! En réalité, je viens te proposer un poste de professeur de combat. Pas réellement de professeur, mais si un élève veut apprendre ou s'entraîner, il pourra venir te voir. Qu'en dis tu?

C'est alors que quand Eddard se mit à parler du crâne que Nicolas devint un peu blanc, se levant très vite et alla prendre son termos de chocolat chaud. Se servit dans sa tasse à losanges rose et violet. Et en bu de grandes gorgées. Pourquoi? Car cette idée de crâne lui donnait un peu envie de vomir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Proposition de job [PV: Eddard Folker]   Dim 7 Juin - 9:07

Non mais sérieusement... tenir la main d'enfants pour les aider à tenir la route. J'ai enchainés les plus grands et dangereux champs de batailles, j'ai tué plus d'ennemis que de raison, j'ai brisé plus d'os que je n'ai construit de choses et par dessus tout, j'ai toujours pu faire à ma guise sans réellement avoir à me faire chier avec des casses pieds alors m'obliger à faire ça.. Pourquoi ne pas faire de la danse classique aussi tant qu'on y est hein ? Avec le petit tutu rose et tout là hein ? Nahhhhh, faut pas déconner. De toute façon, ça aurait pas d'intérêt, j'ferais peur aux gosses. Attendez non mais sérieux ! Vous imaginez la ribambelle de gosses, sortant d'un bus ou de je ne sais trop quelle connerie de véhicule plus ou moins magique pour finalement atterrir devant moi, presque aussi haut que le bus (déjà en comparaison avec eux), un grand sourire carnassier aux lèvres et avec des mains plus larges qu'une patte d'ours ? "allez venez les petits.. c'est l'heure.. !" Mouahahahahahaahahaha j'suis sûr d'être capable de battre un record quand au nombre de crises cardiaques générées ! Bon, j'vais m'arrêter là, comme dit plus tôt, en vrai, j'adore les gosses, j'voudrais pas qu'on penses le contraire. Quoi que...

M'enfin, pauvres gosses, dans tout ça. C'est alors qu'il changea de couleur, comme je pouvais m'y attendre. J'oublie parfois que ce sujet génère chez lui des réactions de pucelles accablées. Vous me direz, c'est la un homme haut en couleurs, les bienfaits de la guerre, des combats et de ce qui s'en suit lui sont aussi désagréables qu'illogiques. Je suis pour ma part né dans la guerre et surtout, pour la guerre. Je ne pus contenir un léger soupir. Non pas par sa propre réaction, qui étais plus ou moins semblable mais pour moi même, effectivement, j'aurais tout de même pu éviter de le mettre mal à l'aise, cela aurait sans doutes été beaucoup plus pratique, tant pour lui que pour moi. je focalisa enfin mon esprit sur sa "proposition". Effectivement, nous venions il y à peu de se concerter quand au droit possible de construire ma propre masure dans le coin. Je savais qu'une demande allait venir contrebalancer afin d'equitabiliser la chose dans son esprit, semblerait que ce soit la enfin arrivé. Former des bambins au combat, hmm ? Bah, pourquoi pas. Il avais en tout cas réussi à me faire retrouver un sérieux certain, tandis que je prenais à mon tour la parole.


-Tu n'est pas sans savoir, mon vieil ami, l'étendue de ma force et la brutalité de mon style. Je penses avoir assez combattu et eu assez d'adversaires de touts horizons pour en connaitre assez sur tout les styles pouvant aujourd'hui fouler la terre et même certains qui ont pu s'éteindre. Tu n'est pas non plus sans connaître mon côté dur et mes valeurs. J'en déduis donc logiquement que tu penses que je serais capable de former des guerriers dignes et puissants. Cette "attention" me touche, d'une certaine façon. *laisse un silence, inspirant* Bien. Si certains de ces morpions ne sont pas encore assez effrayés pour venir se présenter à moi, qu'ils viennent. Je me ferais un plaisir de forger qui s'en montrera digne.

Voilà qui est dit, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Flamel
Directeur - Alchimiste
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 16/07/2014

MessageSujet: Re: Proposition de job [PV: Eddard Folker]   Mer 1 Juil - 7:58


Le vieux directeur bu alors à nouveau quelques gorgées de son chocolat. Il sourit de tout ses lèvres quand il eut la réponse de son viking préféré. Il était sur qu'il allait accepter. Bien qu'il avait aussi un peu peur qu'il soit retissant..

- J'étais sur que tu allais être d'accord! Bon, maintenant, ferme les yeux! Et pas de tricherie!

Bien sur, l'alchimiste disait cela pour de rire. Il savait pertinemment qu'Eddard, grand gaillard comme il était, n'allait pas du tout se préter à ce petit jeu "stupide". Mais bon. Nicolas adorait le taquiner. En effet, il avait fait un très gros travail sur lui pour ne pas lacher le morceau pendant l'entrevue. Il avait préparé une surprise pour son ami. Mais Nicolas n'était pas patient de se côté la. Il vendait généralement toujours la mèche avant. Mais la, il avait tenu!

Il se dirigea vers son meuble à alcools, ou il sorti une boite en bois scultée, magnifique. Il arriva devant Eddard avec. Et l'ouvrit. L'intérieur était en cuir gris, très finement installé à la main. Et à l'intérieur. Un crâne. Un crâne qui pouvait servir de contenant.

- Il s'agit d'artisanat elfique. Offert par un ami haut seigneur elfe. Quand je lui ait parlé du genre de chose que tu aimais, pour te faire un cadeau. Même si cela le répugnait aussi.? Il comprenait tes valeurs, et m'a proposer ce crâne dans cette boite. Il s'agit d'un crâne d'un haut elfe très valeureux, qui a combattu vaillament pour son peuple. Je sais.. Il est petit. Mais figure toi que j'y ais ajouté ma touche personnel. Je l'ai enchanté. Pour qu'il contienne tout le liquide que tu voudra boire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chrysalis-academie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Proposition de job [PV: Eddard Folker]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Proposition de job [PV: Eddard Folker]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle ou une proposition politique ?
» Proposition de Partenariat > Les Apôtres Noirs
» PROPOSITION LOTO YSHL
» Proposition de partenariat
» Proposition éventuelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chrysalis Académie :: En dehors :: Archives :: Rp's-
Sauter vers: